Quel avenir pour les VTC & Capacitaires en 2017 ? [VIDÉO]

Salut à tous, au vu des nombreuses interrogations et des questions que nous recevons à propos du nouveau cadre législatif qui entoure la profession de VTC. Nous avons décidé de faire une vidéo dans laquelle nous vous expliquons les impacts de la loi Grandguillaume sur notre secteur d’activité.

Concernant les points les plus importants : retenez que les capacitaires ne pourront plus détourner la loi LOTI (loi d’orientation des transports intérieurs). Elle était destinée initialement au transport collectif à la demande (donc au minimum deux clients dans le véhicule par course).  Cependant de nombreux chauffeurs travaillant avec une capacité de transport de personne, ne prenaient en réalité qu’un seul client et cela constituait une concurrence déloyale pour les VTC. À partir du 1er juillet 2018, il sera interdit aux véhicules de moins de 10 places d’exercer dans les villes de plus de 100 000 habitants. De plus les capacitaires ainsi que leurs salariés devront posséder une carte VTC pour être autorisés à transporter des personnes.

Certaines personnes pensent qu’avec l’adoption de la nouvelle loi les capacitaires ne pourront plus travailler. Cependant le texte de loi prévoit une période de transition qui durera jusqu’au 1er juillet 2018 pour permettre à tous les capacitaires et leurs salariés d’obtenir leur carte VTC s’ils n’en possèdent pas, à condition de justifier d’un an minimum d’exercice de la profession. Pour les gérants de société, ils devront fournir les justificatifs d’un an de gestion d’entreprise (relevés comptables, bilan annuel, etc.). Pour les conducteurs ne possédant que le permis de conduire, ils devront fournir 12 fiches de payent au minimum en tant que salarié d’un capacitaire.

Là où quelques pessimistes voient la fin du métier, nous en tant que professionnel, nous analysons une opportunité de business qui va permettre de rehausser le niveau d’exigence des acteurs du métier qui s’était considérablement dégradé ces derniers temps. En effet d’une part, le fait de travailler uniquement avec des personnes qui possèdent une carte VTC, dont l’obtention sera désormais encadrée par les CMA (plus d’achat de licence) assure un minimum de qualité à la prestation de service, car cela sous-entend que ces personnes ont suivi une formation adéquate pour exercer ce métier. D’autre part les capacitaires qui embauchent des chauffeurs auront affaire à des partenaires qualifiés, qui témoignent d’une vraie envie de pratiquer ce métier, et non pas des gens qui voient dans le métier de VTC un moyen de faire de l’argent « facilement ».

 

Lire aussi 〉  Le Nouvel Examen VTC En Détail !

 

Mise à jour : 

La préfecture nous a annoncé que le prochain examen VTC serait en avril. Cependant en raison des élections présidentielles puis des vacances d’été il existe un risque de report de la date de l’examen au mois de septembre 2017.

Commenter via facebook

Articles précédent

Le nouvel examen VTC en détail !

Articles suivant

Comment devenir chauffeur VTC ? Toutes les étapes.

No Comment

Partagez votre avis :