Manque de solidarité chez les chauffeurs VTC ?

La plus cruelle manifestation de désapprobation du public, c’est son absence. Qu’il siffle, mais qu’il vienne. Marcel Achard.

 

Il y a environ 10 000 chauffeurs de VTC rien qu’en Île-de-France. Seulement 300 à 500 ont manifesté !

Aujourd’hui, vendredi 18 décembre, les chauffeurs VTC manifestent contre UBER. Ils ont fait barrage aux abords des aéroports parisiens d’Orly et de Roissy. Les chauffeurs VTC sont en colère. Ils réclament un meilleur encadrement de leur activité. Suite à une baisse de tarif de moins 20% chez Uber, leurs conditions de travail sont remises en cause. On note, que la SETP veut un retour à « une course minimale de 15 euros » et « une concertation de fond sur le contrat de partenariat » avec les plates-formes de réservation.

Cependant, on compte seulement 300 à 500 chauffeurs VTC présents, parmi les 1 000 chauffeurs attendus. Où sont les autres VTC ? Ne se sentent-ils pas responsables, engagés contre cette lutte ?

Il y a tout d’abord un point essentiel à aborder: le manque de gravité. Les chauffeurs VTC ont du mal à se faire entendre car ils ne sont tout simplement pas pris au sérieux par beaucoup de personnes, que ce soit le gouvernement ou autres.

De plus, les associations ne sont pas assez influentes ni assez imposantes pour faire bouger les choses, les messages qu’ils essayent de faire passer sont souvent ignorés. Rappelons que ce mouvement de grève a été lancé par les associations de chauffeurs indépendants.

Le manque d’engagement se fait également ressentir par les autres membres de VTC, qui sont pour la plupart des cas attirés par la tentation de rentabiliser leurs profits. Ils préfèrent travailler avec les applications concernées (Uber, chauffeurs privé etc), pensant que ces applications sont plus une aide qu’une menace.

Selon le Centre national d’information routière, l’action des VTC n’a aucune répercussion sur le trafic, prouvant que les manifestations ont peu d’impact sur la vie des Parisiens. Le nombre insuffisant de gréviste n’a pas perturber la circulation. Les conséquences de cette « grève » ne devrait en conséquence qu’être minime.

BLLLLAAAAAAAANNNNCCCCC

Que pensez-vous de cette manifestation ?

Nous pouvons vous suivre et vous aider dans cette aventure, n’hésitez pas à visiter notre nouvelle vitrine : http://bvtc-conseil.fr/

Laissez-nous un commentaire si vous avez des questions.

LA BIBLE DU VTC

Commenter via facebook

Articles précédent

Un chauffeur UberX passe de 6 846€ à 3911.04 € de chiffre d'affaires !

Articles suivant

VTC, le métier pour lutter contre 24,6% de chômage chez les jeunes ?

No Comment

Partagez votre avis :