Mixité et diversité au travail : facteurs de performance !

Alors qu’Uber vient de publier pour la première fois son rapport sur la diversité, qui met en lumière des statistiques décevantes sur le recrutement des femmes et des minorités (qui représentent ensemble 15% des postes techniques et de direction), chez BVTC nous pensons que la mixité au travail est un facteur essentiel de performance. On vous explique pourquoi.

Tout d’abord, des faits : L’Agence Nationale des Conditions de Travail statuait récemment dans son rapport que la féminisation des emplois a fait reculer l’absentéisme, le turnover et le nombre d’accidents du travail.

Et la « Charte de la diversité » qui engage l’entreprise à lutter contre toute forme de discrimination et à mettre en place des mesures favorisant la diversité, a déjà été signée depuis longtemps par des pionniers comme Adecco, BNP Paribas, La RATP ou encore IBM, qui en valorisent chaque année les fruits.

Pour rester agiles, innovantes, réactives, les entreprises ont besoin de mixer les profils, les modes de pensée, les parcours de vie :

 Les salariés en interne afficheront davantage de motivation, de fierté, et donc un plus fort sentiment d’appartenance. Avoir des salariés issus de parcours et d’horizons divers permet de croiser les points de vue, d’enrichir le dialogue d’équipe et d’apporter plus de réponses à une problématique.

Au sein des équipes de BVTC par exemple, la mixité est plus qu’une question d’image : il s’agit d’apporter une pluralité de regards et une écoute mixte aux problématiques du secteur, qui lui-même affiche une belle diversité. Dans un secteur en pleine mutation, l’entreprise agile, jeune et mixte nous semble être la plus à même de relever le challenge d’accompagner les changements, avec énergie.

diversite-mixite-2

Faire un atout des différences de chacun ne s’improvise cependant pas : c’est une stratégie appliquée au quotidien, et pas un simple plan de communication. Le collaborateur n’est pas simplement une consonance, un nom, ou une origine : il apporte évidemment ses compétences. Mais sa posture et son parcours de vie viennent généralement les enrichir, et apporter une approche nouvelle, une autre compréhension des enjeux externes. Outre le recrutement, le « casting », la bonne gestion de la diversité passe donc évidemment par la communication et l’écoute de chacun.

Et par ailleurs, le fait de mettre en pratique la diversité permet à l’entreprise d’objectiver ses process, c’est à dire mettre au point les méthodes de travail qui conviennent à tous. La résolution des problèmes, dès lors qu’elle est collective, gagne aussi en efficacité en mixant les points de vue et les profils.

Pour BVTC, la diversité et la mixité sont des forces !

Commenter via facebook

Articles précédent

La RSE : quelles dimensions pour le secteur VTC ?

Articles suivant

UBER teste les Pourboires pour les chauffeurs.

No Comment

Partagez votre avis :