Pourquoi les chauffeurs VTC déposent le bilan ?

découragement

Les entreprises de mise en relation promettent monts et merveilles à ces sociétés de VTC en leur promettant des chiffres d’affaires conséquents. Un article du Parisien expliquait que la carte professionnel VTC a été créée pour les jeunes inactifs issus de quartiers défavorisés afin de réduire le taux de chômage en France. C’est également une des raisons de l’État qui laisse traîner l’affaire de concurrence déloyale entre VTC et Taxi. Pourquoi supprimer le domaine qui a créé le plus grand nombre d’entreprises en 2014 ?

N’ayant pas mobilisé les ressources nécessaires et n’ayant effectué aucune étude de marché en amont, les VTC se retrouvent souvent dans des situations compliquées au bout de seulement deux années…

BLLLLAAAAAAAANNNNCCCCC

 

Manque de connaissance

En effet, la plupart des VTC ne connaît pas le métier du transport. Ils se disent qu’avec une simple formation et l’application Uber, cela suffira à apporter des courses. Pour trouver des clients, la plupart répondront « je ferais du Uber ». Uber présente de nombreux avantages, il serait donc judicieux que cette application soit utilisée afin de compléter les périodes de vides.

 

 

Création de société en 15 minutes

Ne connaissant pas le domaine du transport, les VTC en majorité commence en auto entrepreneur. Ce régime est facile à ouvrir, n’engage que très peu de frais et de plus très facile à fermer. Effectivement Uber propose même une ouverture d’auto- entreprise sur leur site en moins de 15mn.

Il ne faut pas oublier que lors d’une ouverture d’autoentreprise , vous devez 25% de votre bénéfice au RSI et 14% sur le Chiffre d’affaires

 

 

Contrainte de temps et plafond

En effet, travaillant seul à son compte, il est très difficile d’avoir du temps afin de démarcher des sociétés ou des clients privés, c’est pour cela que la plupart des sociétés de VTC sont dépendant des entreprises de mises en relation qui leur ponctionnent 20% de leur chiffre et ont une forte emprise sur eux.

Travaillant seul, en termes de sécurité, un VTC ne peut pas enchaîner 15h de travail 7 jours sur 7, cela est compliqué psychologiquement. De plus comme la plupart commencent en auto entrepreneur ils sont limités à 32 900€ par an, un régime en aucun cas adapté à ce type de métiers.

 

 

Le piège des LDD

 

faillite-entreprise

 

Etape suivante, la location longue durée , le piège ultime que font presque 90% des

sociétés de VTC et qui les mèneront à la faillite .

La contrainte pour ce type de société est l’obligation d’avoir une berline de plus de 120 chevaux. Une grande partie des VTC se dirigent vers des allemandes, Mercedes ou BMW. Le prix minimum pour une voiture de ce calibre avec siège en cuir et boite automatique est de 45 000€. Il est compliqué de trouver une banque qui acceptera un crédit de ce montant sans apport à un autoentrepreneur n’ayant aucun diplôme, ni d’expérience dans le domaine du transport.

Aucune société de location avec option d’achat (LOA) n’accepte de s’engager avec une société ou entreprise individuelle n’ayant pas au moins deux années d’exercice. La seule solution pour ce type de société est d’avoir 45 000€ d’apport ou la location longue durée.

Une location longue durée coûte en moyenne 1500€ par mois HT pour 5.000 km . C’est cher et  vous êtes limité lors de vos km . De plus, il faut donner une caution conséquente sachant que ces sociétés de location longue durée vont essayer de conserver …

BLLLLAAAAAAAANNNNCCCCC

Nous pouvons vous aider à optimiser votre société et ainsi optimiser vos profits. 

Découvrez nos formations en cliquant ici 

 

Commenter via facebook

Articles précédent

There is no more story.

Articles suivant

Devenir chauffeur Pop/ Djump/Heetch - Ce que vous devez savoir !

No Comment

Partagez votre avis :