Secteur en mutation : surveillez votre marché et ses tendances !

Le secteur VTC est en pleine mutation, depuis sa création même : innovations, plateformes, outils, modèles économiques, acteurs de la mobilité, législations… le métier VTC et ses multiples parties prenantes posent de nombreuses questions, d’autant plus légitimes qu’aujourd’hui on estime le nombre de chauffeurs VTC à environ 30000 en France.

La Loi Grandguillaume est une transition majeure qui s’impose au regard du contexte national, de ce qui est appliqué dans d’autres pays, d’une stabilisation nécessaire des emplois que le secteur crée, des innovations à venir … Mais même si elle s’est confirmée début 2017, des signaux la laissaient présager bien plus tôt !

Chez BVTC nous menons une veille active, c’est à dire une surveillance et une analyse d’informations sur tout ce qui pourrait faire muter le secteur, ses métiers, mais aussi ses outils : il suffit de mentionner qu’Uber n’existait pas encore en France il y a 6 ans pour comprendre qu’il est essentiel de déceler les évolutions possibles, les questionnements à venir, leurs sources, et bien sûr les opportunités comme les risques.

Surveiller votre marché, c’est voir plus loin que la concurrence

Bien sûr il est essentiel d’observer sa concurrence, d’analyser leur performance, afin d’ajuster sa propre stratégie et de se différencier si possible… mais il y a de nombreux autres facteurs qui peuvent potentiellement impacter l’activité VTC, à ne pas négliger !

Applications-Veille-VTC

Les plateformes (Uber, Chauffeur privé, …) sont évidemment à surveiller : un brusque changement de tarifs ou une nouvelle fonctionnalité, et ce sont des milliers de chauffeurs impactés qui vont simultanément envisager un changement de positionnement, ou d’autres méthodes et outils.

D’ailleurs, il vous sera utile de vous abonner à l’envoi d’un mail automatique chaque mois auprès des différentes applications, afin de connaitre les éventuels changements sur les tarifications des courses et de vous positionner sur les applications qui payent le mieux pour les chauffeurs.

legislation-vtc

La législation, souvent plus difficile à anticiper, peut avoir un impact majeur sur l’activité : la loi Grandguillaume en est un exemple déjà évoqué, mais d’autres faits marquants comme l’interdiction en 2014 d’Uber à Berlin et Hambourg permettent d’envisager des changements, risques ou opportunités à venir. On retiendra également la déclaration d’Alain Griset la même année, alors qu’il était Président de l’Assemblée des chambres des métiers : « Si Uber ne disparait pas, il faudra repenser notre modèle de société ». Cependant, la législation peut aussi créer des opportunités : pour lutter contre les pics de pollution hivernaux dans les grandes villes, la mise en place d’une circulation alternée profite aux VTC, qui peuvent travailler (davantage) quelle que soit leur plaque minéralogique.

N’hésitez pas à vous abonner, sur Twitter, aux comptes des acteurs politiques et influents sur le secteur du transport : ils y partagent des informations et des signaux des changements et mutations à venir. Et le compte Twitter @BibleVTC s’efforce également de les relayer !

tesla-innovation-vtc

Les innovations technologiques viennent aussi questionner ce que sera le transport de personnes d’ici quelques années : si la voiture autonome et sans chauffeur prend de plus en plus de place dans l’actualité, sa démocratisation à grande échelle est encore difficile à entrevoir. De même, si la livraison par drone devient une norme certains métiers du transport devront s’adapter, mais pour l’instant c’est une solution lointaine, complexe et coûteuse. D’autres innovations plus positives sont déjà proches : les performances grandissantes des voitures hybrides et électriques en font une tendance de plus en plus répandue sur le secteur, d’autant plus que ces modèles permettent des économies (consommation de carburant, …) aux chauffeurs VTC.

Enfin, le jeu et les alliances des grands groupes, constructeurs, équipementiers prouve que le secteur a de belles perspectives de développement : il est nécessaire pour cela de bien comprendre les modèles qui se dessineront afin d’anticiper les risques, et de trouver les opportunités.

Surveiller le plus largement possible … et analyser !

Les facteurs de mutation sont nombreux et diversifiés : sur le plan national comme international, identifier les acteurs et faits qui pourraient influer de près ou de loin est un travail d’ampleur. Cela demande une connaissance fine de l’environnement étendu d’une activité, afin de repérer les petits signaux de changement, les influences minimes qui pourraient se généraliser,…

vtc-developpement-mutation

On vous donne un exemple frappant, en dehors du secteur VTC : le prix de votre paquet de gateaux a brièvement augmenté en 2014. Pourquoi ? Parce que l’Ukraine, où les cultures de céréales sont importantes, a vécu une crise politique qui a fait flamber les cours du maïs et du blé, et certains acteurs du marché s’en sont très vite prémunis.

Nous vivons une ère connectée où les interdépendances économiques sont incontournables, et plus personne ne fait son métier seul : il faut se soucier de son écosystème et l’analyser.

C’est pourquoi Bible du VTC, au quotidien, vous partage des actus et articles qui vous semblent parfois un peu loin de vos journées : nous tâchons de vous conseiller au quotidien, notamment sur l’opérationnel… mais aussi de vous livrer une vision stratégique du secteur, plus étendue, qui vous permette d’anticiper les changements, de contourner les risques, et de détecter des opportunités !

Vous avez des questions sur le secteur ? Ou des articles et infos à nous partager ? N’hésitez pas à revenir vers nous : le partage d’informations est plus riche lorsque l’on est ensemble !

Commenter via facebook

Articles précédent

Comment s’inscrire au registre du VTC ?

Articles suivant

Taxify débarque pour concurrencer Uber

No Comment

Partagez votre avis :