Acheter son véhicule VTC neuf ou d’occasion ?

Quelle stratégie adopter pour le premier investissement de votre société VTC ? La question est fondamentale pour qui veut démarrer sur des bases solides. L’acquisition d’un véhicule, c’est le nerf de la guerre, et il ne faut rien négliger pour faire le meilleur choix. Voici quelques précieux conseils…

Préparer son premier investissement

Une fois la carte VTC en poche, pour démarrer votre activité VTC, le premier axe à travailler c’est votre business model. Quels sont les choix les plus rentables quant à l’achat d’un véhicule ? Qu’en disent mes plans prévisionnels? Ai-je bien estimé les coûts ? 

L’achat d’un véhicule neuf est souvent tentant mais c’est un choix inconsidéré quand on commence son activité VTC : 

      • Le prix est trop élevé, surtout pour un véhicule qui ne vous rapportera pas plus d’argent qu’une occasion. 
      • Dès l’achat, le prix du véhicule verra sa cote baisser de 20% ; si on veut le revendre, on perd de l’argent. En achetant un véhicule déjà kilométré au contraire, on bénéficie de la réduction de 20% ! 

L’achat d’un véhicule d’occasion est à réfléchir aussi :

      • Ne jamais acheter à un particulier. La fiabilité du véhicule est toujours très relative, on peut vous cacher ses défauts, avoir trafiqué son kilométrage etc.
      • Quand on achète à un particulier, on ne récupère pas la TVA. Donc sur une acquisition à 16 000 €, il y a 3 000 € de TVA qui nous passe sous le nez. 
      • Acheter à un pro : en principe on récupère la TVA mais il faut vérifier, ce n’est pas toujours le cas selon les garages. 
      • Acheter à un concessionnaire. Si leurs occasions sont souvent plus chères, ils sont aussi les plus fiables du marché, et vous éviterons les ennuis lorsqu’il faudra revendre votre véhicule. 
      • Acheter à l’étranger. Le mieux est de passer par un mandataire, qui vous fera l’expertise du véhicule et peut même vous le livrer à domicile. (Vous trouverez des contacts utiles sur www.bible-du-vtc.com ou www.bvtc-conseil.fr ) 

Elaborer une stratégie rentable

Il faut savoir se poser les bonnes questions, pourquoi fait-on ce métier ? Beaucoup d’entre nous répondrons : pour gagner sa vie ! Il ne s’agit pas de rouler dans une belle voiture, mais d’abord d’être cohérent et de faire prospérer son business model. C’est-à-dire acheter une voiture au meilleur prix pour générer un maximum de rentabilité. Il faut donc mettre en place une stratégie solide : 

      • Acheter neuf est préjudiciable pour votre pérennisation sur le long terme.
      • Acheter d’occasion vous assure d’abord de pouvoir négocier les prix mais il faut aller plus loin : 
              • Ce type de véhicule voit sa cote baisser rapidement. Tous les 6 mois, 1 an, revendre son véhicule avant qu’il perde trop de sa valeur est une bonne stratégie.
              • Pour cela vérifier les seuils stratégiques en fonction du véhicule pour prendre en compte cette perte de valeur.
              • La couleur du véhicule est très importante, les véhicules sombres sont recommandés. 

Exemple de véhicules d’occasion sur lesquels miser

Les Toyota Prius plus et les Toyota Auris sont des véhicules très intéressants en occasion : 

Commenter via facebook

Articles précédent

Comment optimiser votre TVA ?

Articles suivant

Qui peut devenir VTC ?

No Comment

Partagez votre avis :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.