Comment investir dans l’immobilier grâce à votre société VTC

 

On a souvent entendu dire que les entrepreneurs ne peuvent pas avoir de crédit bancaire, que les banquiers préfèrent les salariés en CDI d’autant plus avec un salaire fixe, et c’est encore mieux si vous êtes fonctionnaire pour une soit-disant sécurité de l’emploi…

FAUX ! Ce sont seulement des croyances… Qu’en est-il vraiment ? Un chef d’entreprise peut-il investir dans l’immobilier pour sa résidence principale ou dans du locatif ?

 

 

L’aventure entrepreneuriale

Si vous avez choisi d’être chauffeur VTC ou mieux encore gestionnaire d’une flotte VTC (si vous avez suivi nos formations, c’est ce qu’on conseille pour devenir libre et indépendant financièrement), il y a de fortes chances que ce soit pour cette fameuse liberté que nous sommes beaucoup à rechercher (et à trouver) ! 

Être entrepreneur, au-delà de la liberté, c’est aussi une belle aventure qui vous permet de gagner (beaucoup) d’argent si vous optimisez correctement votre société et un certain état d’esprit. 

C’est d’ailleurs votre entreprise qui vous fait vivre et qui vous permet de réaliser tous vos rêves et tous vos objectifs!

C’est certain qu’avec plusieurs dizaines de milliers d’euros par mois, vous pouvez réaliser de nombreuses choses comme de pouvoir investir dans votre résidence principale ou encore vous créer un patrimoine immobilier !

Deux ans de bilan minimum

On ne va se mentir : les banques sont plus réticentes à financer l’achat immobilier d’un entrepreneur, puisque ses revenus sont souvent instables.

Or, il est tout à fait possible de convaincre une banque de vous financer l’achat d’un bien immobilier à 100% voir même avec les travaux et les frais de notaire.

La condition sine qua none est d’avoir minimum deux bilans et qu’ils soient positifs. Idéalement, vous vous êtes versé un salaire de plusieurs milliers d’euros de manière régulière.

La banque a juste besoin d’être rassurée et de s’assurer que vous êtes en capacité de rembourser votre emprunt dans le délai imparti.

Elle vous demandera les mêmes pièces justificatives qu’à un emprunteur salarié, à savoir justifier votre identité, votre situation familiale, et prouver que vos finances sont stables et surtout que vous n’avez pas de crédit en cours.

Un dossier bien ficelé

Tout comme le financement de vos voitures VTC, demander un crédit bancaire demande une préparation en amont en apportant tous les justificatifs nécessaires.

Il faut montrer à votre banquier que vous savez ce que vous faites, parce que vous savez déjà gérer une entreprise qui génère un chiffre d’affaires intéressant, qui a des bilans comptables positifs et que vous arrivez même à vous dégager un salaire !

Le banquier est avant tout un humain. Ce dont il a besoin, c’est d’être rassuré sur votre solvabilité et les preuves qu’il peut vous faire confiance !

Ainsi, vous pourrez même construire un empire immobilier avec des stratégies d’investissement bien ficelées !

 

Pour recevoir notre formation en ligne offerte et BOOSTER vos résultats : cliquez-ici 

 

Commenter via facebook

Articles précédent

L’état d’esprit  à adopter pour réussir dans le VTC

Articles suivant

Devenir chauffeur VTC ou gestionnaire ?

No Comment

Partagez votre avis :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.