Le nouvel examen VTC en détail

Le métier de chauffeur VTC compte parmi les professions règlementées. L’examen VTC est la première étape à passer pour pouvoir démarrer dans ce secteur d’activité.  Cet examen se séquence en deux étapes ; une fois l’examen théorique réussi, on accède à l’examen pratique qui clos les épreuves.

Voici un détaillé précis des différentes épreuves et des compétences attendues.

Les épreuves d’admissibilité : l’examen théorique

Les cinq premières épreuves théoriques sont des épreuves générales, communes aux métiers de taxis et VTC :

  • Épreuve A: durée : 45 min / coefficient : 3

Règlementation du transport de personnesou T3P (Transport public particulier de personnes). Cette épreuve ne présente pas de difficulté particulière, un cours bien appris suffit pour s’en sortir.

  • Épreuve B: durée : 45 min / coefficient : 2

Gestion d’entreprise. Cette épreuve est difficile et nécessite véritablement de suivre des cours en présentiel pour être réussie. (www.bvtc-academie.fr)

  • Épreuve C : durée : 30 min / coefficient : 3

Sécurité routière. Épreuve classique de code qu’on ne saurait trop réviser ; les nouveaux panneaux ont surpris plus d’un chauffeur expérimenté.

  • Épreuve D : durée : 30 min / coefficient : 2

Langue française. Entre déduction, compréhension et culture générale, l’épreuve peut s’avérer coriace si vous n’êtes pas bien préparé.

  • Épreuve E : durée : 30 min / coefficient : 1

Langue anglaise (niveau A2). Définition du niveau A2 selon l’échelle Européenne CECRN: Capable de comprendre les phrases et expressions couramment utilisées (information personnelle, familiale et professionnel), de communiquer lors de tâches simples et de demander un échange d’information simple, de décrire simplement son environnement et d’évoquer des sujets qui correspondent à des besoins immédiats.

 

À ces cinq épreuves s’en ajoute deux autres, spécifiques aux VTC :

  • Épreuve F : durée : 20 min / coefficient : 3

Réglementation nationale VTC. Là encore les cours sont fortement recommandés pour un apprentissage précis de ces réglementations.

  • Épreuve G : durée : 30 min / coefficient : 3

Développement commercial VTC et gestion spécifique VTC. L’art de la vente et de la prise en charge du client. Cette matière a été ajoutée récemment pour éviter notamment que tous les chauffeurs se reposent uniquement sur les applications. Ce sont les bases de la négociation et de la fidélisation qui sont requises.

 

Toutes les épreuves théoriques se présentent sous forme de QCM (question à choix multiples) et de QRC (question à réponse courte). La grande majorité des épreuves sont des QCM (80%) donc des réponses à cocher, et seulement certaines contiennent des QRC, des questions qui nécessitent des réponses rédigées mais brèves.

 

Épreuve d’admission : l’examen pratique

 

Une fois la première étape réussie, vous pourrez vous présenter à l’épreuve pratique.

Cette épreuve dure 45 minutesen tout, dont 20 minutes seront consacrées à la conduite. Il vous faudra accueillir deux personnes à bord du véhicule à double pédales que vous aurez loué et ce à votre charge (sauf si vous faites partie de l’école www.bvtc-academie.fr).

La première personne est un professionnel de la route(moniteur d’auto-école, chauffeur VTC etc.) la seconde aura le rôle du client et s’installera à l’arrière du véhicule. Cette seconde personne est un représentant de la chambre des métiers, elle est donc tout aussi importante que la première !

Une fois à bordil vous sera demandé d’établir un devis après avoir repéré sur une carte le lieu de destination. Les GPS sont autorisés lors de cette épreuves.

Pendant la conduite, il est attendu que vous soyez un chauffeur irréprochable, respect de la signalisation et conduite fluide sont indispensables. Il vous faudra aussi répondre à des questions touristiques, où manger, où faire la fête, où sont les plus beaux endroits de paris par exemple.

À la fin de l’épreuve vous devrez établir une facture, sur le même modèle que le devis.

 

L’examen VTC est accessible quand on est bien préparé

 

On ne saurait trop insister sur la nécessité de faire les choses sérieusement si l’on veut réussir. Souvent la différence entre deux entrepreneurs se joue sur la préparationc’est-à-dire la capacité à mettre en place des stratégies en amont. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il faut pouvoir compter sur une formation qui donne un cadre à votre apprentissage et vous accompagne dans la préparation de l’examen.

Les cours dispensés à la Bible du VTC académie (www.bvtc-academie.fr) affichent 91% de taux de réussite, soit autant de chance de réussir votre examen VTC.

 

L’équipe de la Bible du VTC vous OFFRE un entretien téléphonique stratégique pour vous aider dans votre projet
POUR CELA, 3 ÉTAPES SIMPLES :
1. Sélectionnez le créneau qui vous convient,
2. Répondez à quelques questions pour préparer votre appel,
3. Validez votre session et nous vous appellerons au créneau que vous aurez préalablement sélectionné.


Commenter via facebook

Articles précédent

Comment obtenir la carte VTC en France ?

Articles suivant

Les chauffeurs VTC bientôt salariés en Californie

No Comment

Partagez votre avis :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.